Les cours

LE MATERIEL

 La liste des outils que je préconise est loin d'être exhaustive, elle est le reflet de ma pratique et de ce que je conseille à mes élèves. Je me méfie de certains outils trop sophistiqués qui ne serviront qu'à une seule tâche, ce sont des « attrape-couillons » qui ne servent qu'à enrichir les fabricants.

 Pour commencer à travailler correctement, il faut avoir 4 outils de base :

 cutter

 1 cutter à lame rotative de 45 mm, plus petit, le cutter a une lame qui s'usera trop rapidement


 MAT_OLFA

 

Une planche de coupe appelée mat, préférez la marque Olfa qui ne glisse pas et sur laquelle les lames ne sont pas endommagées.

 

 bias_square

Une règle carrée de 20 cm, j'aime particulièrement la Bias Square de That Patchwork Place. C'est une règle précise et de bonne taille pour commencer. Il existe également une règle de 15 cm x 15 cm de la marque Omnigrid qui est très bien, mais un peu trop petite à mon avis, elle sera utile en matériel supplémentaire plus tard.

 

Enfin, une règle de 15 cm x 60 cm. Omnigrid a ma préférence parce que sa précision s'accorde parfaitement avec la règle carrée de 20 cm, également graduée à 0,25 cm.

15_cm_x_60_cm

Par contre, pour débuter, je prête souvent la règle de 16 cm x 60 cm de chez Quilter's rule car  elle comporte des aspérités en-dessous ce qui évite au tissu de glisser. Cependant elle manque de précision car elle n'est graduée que tous les 0,5 cm.

Add-a-quarter, quick quarter, règle triangulaire à 60°, au fil de l'apprentissage, on découvre sans cesse de nouveaux outils, et c'est au fur et à mesure des techniques abordées que l'acquisition de ce matériel spécifique se fera.

add-a-quarter.D      Quick-Quarter-small


Misez sur la qualité plus que sur la quantité d'outils pour commencer. Pour les débutantes, je prête toujours le matériel de base les premiers mois. Cela permet à la personne de conforter le choix de cette activité avant d'investir.

LES FILS et LES AIGUILLES

Une fois n'est pas coutume, j'ai quelques principes sur le patch machine que je vous livre tels quels :
Méfiez-vous des fils et des aiguilles scandaleusement bon marché, l'économie ne sera que de courte durée car les fils réalisés avec des fibres courtes de mauvaise qualité sont pelucheux et cassent facilement, il en est de même pour les aiguilles dont le mauvais acier va rapidement s'émousser sur la pointe causant des dégâts sur les tissus fins et compromettant le bon fonctionnement de la machine lorsqu'elles cassent.

pied de biche
 

LES FILS
Utiliser autant que faire se peut du fil coton pour l'assemblage des tissus. En effet, le tissu utilisé en patchwork étant principalement en coton, il s'accommode mal dans le temps des fils en polyester qui finissent par cisailler l'étoffe et endommager irrémédiablement les ouvrages.

La grosseur du fil

Elle est indiquée par un chiffre. Ce chiffre indique le nombre de kilomètre de fil par kilo, exemple pour un fil n°40, on a 40 km de fil pour 1 kilo. Plus le numéro sera petit et plus le fil sera gros et inversement. Exemple : un fil dont l'indice est de 14 ou 17 est un fil très épais, il conviendra bien pour quilter. Un fil n°60 sera très fin et idéal pour les canettes, l'appliqué ou la lingerie. Pour le patchwork piécé machine, un fil 100% coton n°50 est parfait car les tissus sont généralement fins, un n°40 peut également convenir.

La qualité du fil

Plus la fibre est longue meilleure sera la qualité du fil qui ne peluchera pas et sera plus résistant.
Après avoir cherché une qualité de fil mais aussi une facilité d'approvisionnement, je suis à présent fixée sur Aurifil qui est un fil  facile à trouver en France.

lana

Ce sont de très beaux fils italiens en coton d'Égypte longues fibres qui peuvent servir à coudre comme à quilter, tout dépend de la grosseur. Il existe également chez Aurifil une ravissante collection de fils en laine et  polyester ''Lana ''ravissants pour quilter, surpiquer et rebroder.

Pour le quilting (machine bien entendu), j'utilise indifféremment du coton, le beau Lana d'Aurifil ou les belles couleurs des fils à broder, unis ou nuancés, c'est extra. Deux marques proposent également de très beaux produits : Sulky et Madeira.

Madeira : des fils à broder ravissants et une très large gamme de couleurs, les fils nylon mono fil de cette marque sont excellents pour le quilting y compris en canette . . . c'est un fil repassable !

les fils 

Sulky : Là aussi, une large gamme de fils à broder dans 2 épaisseurs différentes (30wt et 40wt) mais également des fils en coton épais pour quilter : collection ''Blended'' très sympa.

Si vous faites partie d'un groupe, n'hésitez pas à investir dans les nuanciers proposés par les fabricants, c'est un très bon investissement pour ne pas se tromper dans les coloris.